Observatoire photographique des paysages
du Parc naturel régional de Millevaches en Limousin

Un observatoire photographique du paysage est un dispositif de « mise en images » du paysage d'un territoire donné, utilisant la photographie. Cet observatoire s'intéresse au paysage du territoire du PNR de Millevaches en Limousin, perçu à hauteur d'homme. Il cherche à mettre en évidence les caractéristiques et les évolutions du paysage du quotidien par la visualisation de modifications (ou pas) au fil du temps. Ainsi, les photographies sont réalisées suivant un protocole permettant de faire de nouvelles prises de vue dans les années à venir. Lorsqu'elle est disponible, la carte postale ancienne offre aussi la possibilité d'une comparaison.

Pour chaque point, une carte de reconduction téléchargeable permet à tout un chacun de se rendre sur site pour observer le paysage actuel et reprendre la photographie correspondante.

En 2019, c'est le territoire de la Vallée de la Diège qui a été exploré par le photographe Claude Belime.

N'hésitez pas à faire part de vos observations sur le paysage du PNR ML via l'adresse : paysage[at]pnr-millevaches[.]fr

Découvrir ce point d'observation
Photographie
La Croix Ferrée
Corrèze
Vue sur le Puy de la Monédière depuis la sortie du village du Peuch à Affieux
Découvrir ce point d'observation
Photographie
Les Pièces
Thauron
A Thauron, vue sur le Thaurion depuis le pont.
Découvrir ce point d'observation
Photographie
Plage des Bariousses
Treignac
Vue vers le Puy Péret et la forêt domaniale du Mas, depuis la D119 au niveau de Puy de la Justice, à Péret-Bel-Air. C'est une zone de projet pour l'implantation d'éoliennes.
Découvrir ce point d'observation
Photographie
Puy Labrune
Surdoux
Vue sur Courboulet et sa ferme depuis la route de Verdeyme à Surdoux
Découvrir ce point d'observation
Photographie
Le Chirou
Chaveroche
Voie ferrée en service et pâture avec arbre isolé et bordure de feuillus à Chaveroche

« S'élargissent alors les pâtures apparues parcimonieusement sur les hauts, elles s'étalent vers le fond de la vallée, ouvrant alors le paysage… »
Claude Belime, photographe